« Beaucoup mieux qu'un bon pianiste: un vrai musicien » (Gérard Gefen, Lettre du musicien n°93).

Découvert et encouragé à l'âge de seize ans par Yvonne Lefébure, Olivier Chauzu est un pianiste au répertoire large et éclectique (plus de 40 concertos, intégrale de la musique de Ravel, de Dukas et de Samazeuilh, 32 sonates de Beethoven...). Il joue avec l’Orchestre Philharnomique de Mexico, Ontario Philharmonic Orchestra, l’Orchestre de Bratislava, l’Orchestre de Saint-Pétersbourg, l'Orchestre philharmonique de Jalisco, l’Orchestre symphonique de Calgary, outre nombreux orchestres d'Europe. Formé au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il est couronné en 1987 par l’obtention du Premier Prix de Piano et du Premier Prix de Musique de Chambre, disciple de Gabriel Tacchino, Jean-Claude Pennetier, Theodore Paraskivesco, Christian Ivaldi, il étudie à la School of Fine arts de Banff où il travaille avec Richard Goode, Paul Badura-Skoda et Gyorgy Sebok. De retour en Europe, il intègre le Cycle de Perfectionnement du CNSM de Paris et travaille avec Leo Fleisher, Vitaly Margoulis et Dimitri Bashkirov et rencontre Leonard Bernstein et Michel Tabachnik qui le guident dans ses premiers concerts avec orchestre.

Vainqueur des concours internationaux Maria Canals et Yvonne Lefébure (dans lequel il obtient le prix Debussy), il se produit sur scène en France et dans de nombreux pays étrangers : à Paris à la salle Gaveau, au théâtre de l’Athénée, dans les grands festivals (Nuits du Suquet à Cannes, Festival international de Mérignac Piano Open, Festival du Clos Vougeot, Festival Musique en Côte Basque), en Espagne, au Portugal, en Allemagne, en Suède, à Prague, au Japon, au festival Music and beyond d’Ottawa, à Toronto, à Mexico, en Extrême-Orient. Il a signé pour Calliope, Naxos et Azur Classical de nombreux enregistrements qui lui ont valu les plus hautes distinctions discographiques de la revue Diapason (Diapason d’or) et de Classica et du Monde de la Musique (Choc Classica pour son dernier enregistrement consacré à l'intégrale de la musique pour piano de Samazeuilh, cinq diapasons pour le CD consacré à Schumann sous le label Naxos, prix du disque Tokusen au Japon pour Iberia et l’œuvre de Dukas).


 

Professeur d'enseignement artistique (piano) au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bayonne, ainsi qu'au Pôle Supérieur d'Enseignement Artistique de Bordeaux, il est titulaire du Certificat d'Aptitude aux fonctions de Professeur d'Enseignement Artistique de piano.


 

Docteur de Lettres Ibériques par l'Université de Pau et Certificat de Langue et Littérature du grec moderne à l'Université Autonome de Madrid.

Ajouter un commentaire

 
×